Le Bar de Gandi

Accueil > Internet > page 3

Internet

Fil des billets - Fil des commentaires

Le .EU en berne

Vous l'avez peut-être remarqué, le .EU n'est pas à la fête aujourd'hui. Le Registre Eurid est hors service, et sa communication assez succinte. Nous avons été informés à 10h40 ce matin par l'Eurid de son indisponibilité temporaire, sans toutefois préciser d'heure de retour à la normale. Nous attendons donc, et vous tiendrons au courant dès que nous aurons plus de news.

*** EDIT ***
17h00, l'heure des braves pour nos amis belges :)
On ne connait pas encore la raison de la coupure, mais nous avons constaté un retour à la normal de leurs services, donc nous nous sommes empressés de rebrancher la prise !



L'évolution du marché des noms de domaine

Un vaste sujet, qui n'est pas débattu au sein d'un large public, simplement parce que volontairement positionné comme technique (alors que pour les vendre on fait de la pub au superbowl avec de gros seins en argument commercial).

Il est vrai qu'il serait trop compliqué d'expliquer aux masses qu'elles vont encore une fois se faire bien avoir payer plus que de raison, que quelques sociétés vont continuer à engranger des milliards sur leur dos, avec une ressource qui devrait être une commodité, c'est-à-dire accessible à tout le monde pour pas grand chose.


Après l'Afnic, Eurid décide de bloquer 74000 domaines

Eurid, le registre en charge des noms de domaines en .EU vient de bloquer 74000 noms de domaines et assigne 400 agents pour "rupture de contrat". Peu exigeant sur l'ouverture d'un compte (il suffisait d'un dépot de 10 000€) EURid s'est vite retrouvé débordée par la création de centaines de petites structures se revendiquant "agent" (registrar), ce qui a entrainé une vague de cybersquatting lors de l'ouverture.





.fr : De l'art d'être efficace

Histoire de mieux comprendre pourquoi votre .fr n'est toujours pas disponible, malgré tous vos (et nos efforts), il nous semblait important de vous fournir quelques clefs de lecture des statistiques fournies à tous par l'Afnic : http://open.nic.fr/.

EDIT 15h28 :

- Taux de finalisation global (4363 domaines enregistrés / 22919 requêtes) : 19,03 %
- Taux de finalisation Gandi (1529 domaines enregistrés / 3145 requêtes) : 48,61%

- Taux d'efficacité global ( 4363
domaines enregistrés / 7909 acceptés) : 55,16%
-
Taux d'efficacité Gandi ( 1529 domaines enregistrés / 1800 acceptés) : 84,94%

- Part de marché Gandi (1529 finalisés sur 4363 au total) : 35,04 %

En clair, quand vous nous choisissez, vous avez plus de chances d'avoir votre domaine :)

Ouverture du .fr aux particuliers : News

Le 20 juin 2006, l'Afnic, registre en charge du .FR ouvre l'achat des noms de domaine en .FR aux particuliers de plus de 18 ans résidant en France.

Aucun document justificatif ne sera demandé, vous devrez juste donner votre date, votre ville et votre numéro de département de naissance. (indiquez 99 si vous êtes né à l'étranger)

Un recours serait possible pour les déçus du .eu

Beaucoup de clients finaux, de revendeurs et de bureaux d'enregistrement, en europe et aux états-unis (et mon commentaire sur l'article de bob), ont été ulcérés par la sortie du .eu. Essentiellement par le fait que certaines sociétés américaines aient monté un mécanisme pour acheter en masse tous les noms communs, combinaisons de mots à 3 ou 4 signes, dans le seul but de les revendre sur un marché en pleine expansion, le nom de domaine d'occasion - ou le cybersquatting, en fonction de comment l'on regarde ce phénomène ...




Le .fr pour les particuliers le 20 Juin à 9h !

Comme annoncé ici-même il y a quelques mois, le .fr sera totalement libéralisé au cours du mois de Juin, et donc plus précisément le 20. A cette date, selon les nouvelles règles édictées par l'Afnic, tous les Français majeurs résidant en France (métropolitaine et DOM-TOM) pourront acheter librement leur nom de domaine en .fr.

L'Icann accepte l'accord proposé par Verisign

L'Icann, quelques jours seulement après avoir indiqué un report de sa décision pour étudier davantage le texte de la proposition de Verisign (et ce suite aux protestations de l'ensemble des bureaux d'enregistrement), vient de communiquer sur le fait qu'ils acceptaient par 9 voix contre 5 cet accord qui est très loin de réunir un consensus !!!

Une autoroute (exemple choisi) vient de s'ouvrir pour Verisign, contractuellement libre d'augmenter ses prix et virtuellement propriétaire à vie de l'extension .com ...











- page 3 de 4 -