Le Bar de Gandi

Accueil > La vie, l'amour, les vaches > Paris Libérée !!!

Paris Libérée !!!


Pour comprendre, un petite image suivie de son explication :



Cette photo a été prise avec un téléphone, pardon pour la qualité donc.

Un matin, un tout jeune commissaire de police est venu marquer de son empreinte notre belle rue Nazareth ... et de manière à bien s'assurer que sa hiérarchie le remarque, il a monopolisé une bonne dizaine de policiers, trois camions, etc ...

Tout ca pourquoi ?

Simplement verbaliser et faire enlever (à l'aide de pinces monseigneur, de disceuses !!!) les _*vélos et quelques scooters*_ garés en dehors du malheureux parking pouvant contenir 8 engins ... en tout, une trentaine d'engins enlevés sans sommation et la rue bloquée pendant une heure.

Alors, plusieures questions se posent, une fois que j'aurai précisé qu'AUCUN ne génait la circulation (piétons ou voitures) :

- Quid de la politique gouvernementale/municipale en faveur des deux roues ? (pas de parking et acharnement sur les deux roues),

- Comment verbalise-t-on un vélo ? (celle là je l'avoue m'interpelle),

- Comment savoir que la personne qui viendra récupérer un vélo en sera le propriétaire ?,

- N'y a-t-il vraiment pas d'autres urgences à traiter au vu du manque de moyens régulièrement dénoncé par les policiers et leur ministère ?,

- Enfin, simplement : Pourquoi ? Ces vélos et scooters ne génaient PERSONNE (ils étaient tous garés à des endroits qui ne génaient pas les piétons).

- Et ne me sortez pas le principe de précaution au vu de la synagogue distante de 200 mètres : Planquer du c4 dans un cadre de vélo, puis pédaler en sens interdit pour se jeter contre la façade me paraît bien improbable ...

Je précise que je n'ai pas été touché personnellement, mais que payer des impôts pour financer des conneries répressives me fait gerber. Pour info également, le commissaire et un de leur bourreaux (le gros bras qui chargait les 2 roues sur le camion) m'ont tous deux menacés de représailles lorsque j'ai pris ces photos.

Mais bon, j'ai courageusement crié le nom de Romuald et me suis planqué, donc CQFD :)