Le Bar de Gandi

Accueil > Internet > Microcrédit, mais maxi utile

Microcrédit, mais maxi utile

Comment ça vous ne connaissez pas l'Adie ?

Pour faire simple, il s'agit de gens formidables qui oeuvrent en France, aujourd'hui, et depuis 1989, pour faire en sorte que les personnes exclues du circuit de financement traditionnel puissent commencer leur propre activité professionnelle. Je parle de tous ceux que les banques n'acceptent pas ou plus, de jeunes ou de moins jeunes en banlieues ou d'ailleurs que l'on refuse de financer dans leurs rêves d'entreprise, bref de personnes qui ne baissent pas les bras et cherchent à faire quelque chose.

Maria Nowak, sa fondatrice, est proche de Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix et principal artisan du microcrédit dans le monde, et son action vise à lutter contre la pauvreté et l'exclusion en France. Car oui, l'on parle bien d'intégration et de développement économique ici.

Gandi est associée à l'Adie dans la réforme de ses méthodes depuis deux ans, pour permettre d'accroître le nombre de prêts accordés, tout en baissant les coûts de fonctionnement. Le tout essentiellement via la mise en place d'une équipe, en charge d'un site internet inédit dédié.

Dans le cadre de ce grand et noble projet, nous recherchons un codeur web, qui aura la charge de finaliser le projet actuel et de le faire évoluer au fil des ans.

Je laisse Fleur, chef de projet Internet Adie, vous en parler, et vous pouvez consulter la fiche de poste ici, et lui répondre directement.

Si vous connaissez quelqu'un de talentueux qui veut ajouter un peu de sens à ce qu'il fait au jour le jour, merci de lui en parler, les vacances rendant quelque peu difficile ce recrutement important.