Le Bar de Gandi

Accueil > Internet > Ce que le nouveau contrat ICANN va changer !

Ce que le nouveau contrat ICANN va changer !

Avec l'arrivée des nouvelles extensions fin 2013, l'Icann, en (plus ou moins) accord avec les bureaux d'enregistrement (comme nous) va mettre en place un nouveau contrat d'accréditation. La signature de ce contrat sera obligatoire pour s'accréditer auprès des nouveaux registres.

Bien évidemment, cela va avoir un impact pour les domaines directement sous contrat ICANN (COM, NET, ORG...), et principalement sur la validité des données clients.

1/ Les bureaux devront valider la cohérence des données des clients
Nous le faisons déjà sur certains champs, cependant nous allons être forcés d'aller plus loin en "vérifiant l'ensemble des données figurant sur des bases publiques ou privées, partout dans le monde" (!)
Cette règle va s'appliquer à tous les bureaux pour les nouveaux domaines et pour les anciens lors du renouvellement.

2/ Les bureaux devront vérifier la joignabilité des contacts
Nous allons devoir vérifier, soit l'adresse email du propriétaire en envoyant un lien de validation, soit son téléphone en envoyant un SMS de validation. Cette règle sera valable pour tous les nouveaux contacts ou tous les contacts existants qui effectueraient une modification de leurs données.
S'il n'y a pas de réponse à cette validation, tous les domaines associés pourront être suspendus ou détruits.

3/ Les clients devront maintenir leurs données à jour
Vous aurez désormais 7 jours pour nous informer de tout changement d'adresse, de mail ou de téléphone. Si, lors du mail obligatoire (WDRP) que nous vous envoyons tous les ans, nous détectons, par exemple, que votre adresse email n'est plus fonctionnelle ou si nous vous demandons activement de mettre vos données à jour, la non-réponse sous 15 jours pourra entraîner une suspension ou une suppression des domaines.

4/ Nous allons devoir garder vos données plus longtemps
Le nouveau contrat impose de garder l'ensemble de vos données (compte, transactions, IP...) pendant 2 ans après leur suppression ou le transfert sortant de votre domaine. Il y aura possibilité de contourner cette règle si elle entre en violation avec les lois locales sur la protection des données.
Aujourd'hui, lorsque vous n'avez plus de contrat chez nous, vous pouvez supprimer votre compte.

5/ Vous ne devriez plus recevoir de faux rappels de renouvellement de sociétés tierces
L'ICANN a intégré une clause d'interruption de contrat à l'encontre de tout bureau d'enregistrement (ou indirectement à l'un de ses clients) qui enverrait de faux rappels de renouvellement et n'y mettrait pas fin très rapidement. Peut-être la fin des "DROA" et autre ""Registre Internet Français" ? Il reste à voir, maintenant, comment ces sociétés parasites vont faire pour trouver la parade :)

6/ Les services de whois privés sont enfin réglementés
Il faut savoir que tous les bureaux d'enregistrement qui proposaient ce service jusqu'à présent le faisaient dans l'illégalité. Les registrars proposant ce service devront communiquer à un service de sauvegarde des données les véritables informations des propriétaires liées aux domaines. Ces données ne seront utilisées que dans le cas où le bureau d'enregistrement perd son accréditation ou fait faillite, par exemple.

7/ Le format d'affichage des informations dans le whois est spécifié
Afin d'en finir avec les bureaux d'enregistrement qui fournissaient un whois dans un format exotique empêchant de transférer les domaines proprement chez un autre bureau, le format est maintenant imposé. (le nôtre est en JSON YAML depuis longtemps).

Le contrat est en phase de validation et nous devrions le signer d'ici 2 mois environ. L'ICANN donne toutefois jusqu'au 1er janvier 2014 pour appliquer l'ensemble de ces règles.